Contrat d’assurance décès à Nanterre

Qu’est-ce qu’une assurance vie ?

Bannière 728x90

Avec une contrat d’assurance décès, vous formez progressivement votre économie et jouissez d’avantages fiscaux et d’un gain attractif. Que vous souhaitiez sponsoriser un projet ou simplement économiser de l’argent, une contrat d’assurance vie vous offre une union intéressante d’un PEL et d’un plan de retraite.

Avantages d’un contrat d’assurance vie

Pourquoi choisir un contrat d’assurance vie?

  • Sécurité de planification grâce à des rémunérations d’épargne {continues|régulières| et constantes
  • Efficacité attractive
  • Protection de vos proches en cas de décès
  • Libre désignation du ou des légataires
  • Réduction fiscale des rémunérations
  • Placement d’actifs sous la forme d’un contrat d’assurance décès

    Lorsque vous payez une assurance décès, vous déterminez la période, le capital et les bénéficiaires. Vous payez alors régulièrement une prime d’épargne qui correspond à vos revenus et à vos objectifs jusqu’à la fin du bail.
    A l’échéance du contrat, vous recevez le capital couvert ou épargné contractuellement plus les gains. Si vous décédez pendant la durée du contrat, 100 % ou plus du capital garanti ou convenu contractuellement sera versé à votre bénéficiaire (selon le type de contrat).

    Une prévoyance professionnelle

    Vous avez une descendance que vous voulez préserver en cas d’urgence ? Ou souhaitez-vous constituer un capital pour votre propre prévoyance vieillesse ? Vous pouvez utiliser un contrat d’assurance décès pour les 2.
    Avec un contrat d’assurance décès, vous vous protégez, vous et votre descendance. En retour, vous avez le choix entre une assurance vie provisoire et une police d’assurance vie hybride. Adoptez celui qui vous convient le mieux selon de vos besoins privés.

    Un contrat d’assurance décès temporaire : épauler la descendance

    Avec cette assurance, vous prenez soin de vos proches de manière optimum : S’il vous arrivait brusquement quelque chose, les membres de la famille à votre charge vivantes seraient en sécurité financière. Vous pouvez fixer un par un le capital assuré, le délai et les bénéficiaires – selon vos désirs. Dès réception de la 1ère prime, vous et votre famille bénéficiez d’une couverture d’assurance complète.
    Un contrat d’assurance décès provisoire est aussi prépondérant si vous avez financé une propriété. En cas de disparition, la prestation d’assurance peut être utilisée pour continuer à rembourser la propriété ou l’appartement afin que les biens demeurent dans votre famille.

    Couple avec une assurance invalidité professionnelle

    Une assurance vie transitoire peut également être combinée à l’assurance invalidité professionnelle pour vous protéger en cas d’incapacité d’exercer votre profession.
    Souvent, vous pouvez également modifier une assurance vie temporaire en une assurance décès combiné. L’avantage : votre santé n’est plus contrôlée.

    une assurance décès hybride : pour vos enfants et votre retraite

    Vous faites une double provision ici : En cas de disparition, votre famille sont immunisés par le capital assuré dès la 1ère prime. En plus, vous vous constituez un placement à long terme.

    Revenus d’une assurance vie hybride

    Dans le cas de d’une police d’assurance vie hybride, la participation à l’excédent peut entrainer des revenus supplémentaires pour vous. En plus du gain d’intérêt garanti. Une police d’assurance vie en unités de compte n’a pas d’intérêt garanti, mais vous pouvez profiter d’opportunités sur le marché de la bourse.
    En cas de vieillissement, vous avez le choix du type de versement de la retraite complémentaire.
    N’hésitez pas à nous joindre !

    Mère: Reba (Bois) Rove

    Mariages: Karen Johnson (juin 2012 à aujourd'hui); Darby Hickson (divorcée le 25 janvier 1986-décembre 2009); Valerie Wainwright (juillet 1976-janvier 1980, divorcée)

    Enfants: avec Darby Hickson: Andrew

    Éducation: Assisté – Université de l'Utah, 1969-1971; Université du Maryland, 1972; Université George Mason, 1973-1975; Université du Texas à Austin, 1977

    Autres faits:
    Arnold Schwarzenegger, John Ashcroft, et ancien membre du Congrès et sénateur Phil Gramm font également partie des clients de Rove.

    Le président George W. Bush a donné à Rove plusieurs surnoms, notamment "Boy Genius" et "Turd Blossom".

    Rove a été adopté par Louis Rove, son beau-père.

    Rove n'a jamais terminé ses études.

    À sa sortie de la Maison-Blanche, ses carrières incluent un orateur rémunéré, un chroniqueur pour Newsweek et le Wall Street Journal et un analyste politique pour Fox News.

    Chronologie:
    Novembre 1973 – Rove rencontre d'abord George W. Bush.

    1974 George H. W. Bush embauche Rove comme assistant.

    1977 – Rove travaille sur la campagne au poste de gouverneur de Bill Clements, qui devient en 1978 le premier gouverneur républicain du Texas en un siècle.

    1980 George H. W. Bush invite Rove à rejoindre son équipe de campagne présidentielle.

    1981-1999 – Président de Karl Rove & Company à Austin, Texas.

    1993-2007 – Conseiller auprès de George W. Bush et conseiller principal de 2000 à 2007.

    1994 – Gère la candidature de George W. Bush au poste de gouverneur du Texas et sa réélection en 1998.

    2000Gère la course à la présidence de George W. Bush.

    2000-2007 – Conseiller principal du président George W. Bush.

    Juillet 2003 – Divers articles de presse mentionnent Valerie Plame, en tant qu'agent secret de la CIA impliqué dans la recherche d'armes de destruction massive en Afrique. Un haut responsable anonyme de la Maison-Blanche est la source.

    Août 2003 – Le mari de Plame, l'ambassadeur américain Joseph Wilson, a déclaré que c'était Rove qui avait révélé son identité.

    2004 – Ingénieurs George W. Bush campagne de réélection.

    2004-2007 – Directeur de cabinet adjoint de George W. Bush.

    octobre 15 2004 – Témoignage devant un grand jury concernant la fuite d'identité de Plame par la CIA.

    8 février 2005 – Est promu au poste de chef d’état-major de la Maison-Blanche chargé de la politique, de la sécurité nationale et de la sécurité intérieure.

    12 juin 2006 – L'avocat spécial Patrick Fitzgerald envoie par fax une lettre à l'avocat de Rove, Robert Luskin, l'informant que Rove ne sera pas inculpé dans l'affaire de fuite de la CIA.

    13 juillet 2006 – Rove est nommé dans un procès civil fédéral, aux côtés du vice-président Dick Cheney, de Scooter Libby et d'un certain nombre d'accusés non nommés, par Plame et Wilson. La poursuite affirme que Plame a été victime d'une exposition intentionnelle et malveillante et qu'elle a "subi une violation des droits qui leur sont garantis en vertu de la Constitution des États-Unis et des lois du District de Columbia". Le procès est par la suite rejeté.

    13 août 2007 – Quitte son poste de chef de cabinet et conseiller principal du président George W. Bush à compter du 31 août.

    13 décembre 2007 – Un panel du Sénat a déclaré que Rove avait commis un outrage au Congrès pour avoir refusé de témoigner et divulgué des documents dans le cadre de l'enquête sur les licenciements en 2006 de neuf avocats américains.

    22 mai 2008 – Le comité judiciaire de la Chambre a assigné Rove à comparaître, lui ordonnant de témoigner au sujet d'allégations selon lesquelles il aurait joué un rôle clé dans les pressions qui ont été exercées sur le ministère de la Justice pour qu'il révoque certains avocats américains et poursuive les démocrates. Il ne comparaît pas à l'audience du 10 juillet.

    Mai 2009 – Rove est interrogé par le procureur spécial Nora Dannehy sur son rôle dans la révocation d'avocats américains.

    Juillet 2009 – Rove témoigne pendant deux jours à huis clos devant le comité judiciaire de la Chambre au sujet des licenciements d'avocats américains.

    9 mars 2010 – Le livre de Rove, "Courage et conséquences: ma vie de conservateur au combat", est publié.

    2010 – Aide à lancer Super PAC American Crossroads et un groupe affilié, Crossroads GPS.

    2013 – Forms un autre super PAC appelé le projet de victoire conservateur.

    Novembre 2015 – Une biographie écrite par Rove et intitulée "Le triomphe de William McKinley: Pourquoi l'élection de 1896 compte encore", est publiée.