Contrat d’assurance décès à Mulhouse

Qu’est-ce qu’une assurance vie ?

Bannière 728x90

Avec une assurance vie, vous constituez au fur et à mesure votre capital et jouissez d’avantages fiscaux et d’un gain attrayant. Que vous désiriez sponsoriser un projet ou simplement mettre de côté de l’argent, une assurance décès vous offre une union intéressante d’un plan d’épargne et d’un plan de pension.

Avantages d’une police d’assurance vie

Pourquoi choisir un contrat d’assurance décès?

  • Garantie de planification grâce à des commissions d’épargne {continues|régulières| et constantes
  • Rendement attractif
  • Soutien de vos proches en cas de disparition
  • Libre sélection du ou des légataires
  • Déductibilité fiscale des commissions
  • Financement d’actifs sous la forme d’une police d’assurance vie

    Lorsque vous souscrivez une police d’assurance vie, vous déterminez la période, le capital et les bénéficiaires. Vous payez alors régulièrement une prime d’épargne qui correspond à vos possibilités et à vos objectifs jusqu’à la fin du bail.
    A l’échéance du contrat, vous recevez le capital garanti ou économisé contractuellement plus les intérêts. Si vous disparaissez pendant la durée du contrat, 100 % ou plus du capital garanti ou convenu contractuellement sera versé à votre bénéficiaire (selon le type de contrat).

    Une prévoyance responsable

    Vous avez une lignée que vous voulez épauler en cas d’urgence ? Ou souhaitez-vous constituer un capital pour votre propre prévoyance vieillesse ? Vous pouvez utiliser un contrat d’assurance vie pour les deux.
    Avec un contrat d’assurance vie, vous vous préservez, vous et votre famille. En retour, vous avez le choix entre un contrat d’assurance vie provisoire et un contrat d’assurance vie combiné. Adoptez celui qui vous convient le mieux en fonction de vos besoins privés.

    une assurance vie provisoire : épauler les proches

    Avec cette assurance, vous prenez soin de vos proches de manière idéale : S’il vous arrivait soudainement quelque chose, les membres de la famille à votre charge en vie seraient en sécurité pécunière. Vous pouvez choisir un par un le capital assuré, la durée et les bénéficiaires – selon vos volontés. Dès réception de la 1ère prime, vous et votre famille bénéficiez d’une couverture d’assurance complète.
    Une police d’assurance vie provisoire est également importante si vous avez financé une maison. En cas de décès, la formalité d’assurance peut être utilisée pour continuer à amortir la maison ou l’appartement afin que les biens restent dans votre famille.

    Couple avec une assurance invalidité professionnelle

    Un contrat d’assurance vie temporaire peut également être combinée à l’assurance invalidité professionnelle pour vous protéger en cas d’incapacité d’exercer votre profession.
    Souvent, vous pouvez également modifier un contrat d’assurance décès temporaire en une assurance décès mixte. Le bénéfice : votre santé n’est plus contrôlée.

    Un contrat d’assurance vie mixte : pour vos proches et votre retraite

    Vous faites une double provision ici : En cas de décès, vos proches sont protégés par le capital assuré dès la 1ère prime. En conséquence, vous vous constituez un investissement à long terme.

    Revenus d’un contrat d’assurance vie mixte

    Dans le cas de d’une assurance vie combiné, la participation à l’excédent peut générer des revenus en plus pour vous. En plus du revenu d’intérêt garanti. Une assurance vie en unités de compte n’a pas de gain garanti, mais vous pouvez profiter d’opportunités sur le marché de la bourse.
    En cas de vieillesse, vous avez le choix du mode de versement de la retraite complémentaire privée.
    N’hésitez pas à nous appeler !

    "Une majorité croissante de notre caucus pense que la destitution sera inévitable", a déclaré John Yarmuth, président du Comité du budget de la Chambre des représentants du Kentucky, au "New Day" de CNN mercredi matin.

    Au milieu de cette fureur grandissante, Pelosi continue de s'en tenir à sa première affirmation selon laquelle la mise en accusation n'est pas la bonne chose à faire pour son parti – du moins pas pour le moment. Alors pourquoi Pelosi croit-il si fermement que la destitution est une erreur, même face à la résistance constante de la Maison Blanche à toute demande formulée par les démocrates de la Chambre alors qu’ils enquêtaient sur l’administration?

    1. Le public n'en veut pas (vraiment).

    Un CNN-SSRS du mois de mai a montré que seulement 37% des Américains souhaitent que Trump soit destitué, tandis que 59% étaient en désaccord avec une telle démarche. Ce même sondage a montré que 44% des sondés déclarent que les démocrates vont trop loin dans leurs enquêtes sur le président – une augmentation par rapport à 38% en mars. (Un électeur sur quatre a déclaré que les démocrates du Congrès n'en faisaient pas assez pour enquêter sur Trump, tandis que 28% ont déclaré qu'ils en faisaient assez.)

    2. Il ne sera jamais impeached de toute façon.

    Le point: combien de temps Nancy Pelosi peut-elle empêcher la mise en accusation?
    Il faut être deux pour prendre la parole lors de la destitution. Et si la majorité démocrate à la Chambre pourrait probablement destituer Trump demain, les 53 sénateurs républicains qui contrôlent la majorité à la chambre haute n'ont montré aucun signe de rupture de leur soutien à Trump. Le soutien de Trump au sein de ce groupe s'est renforcé au cours des dernières semaines – suite à la publication du rapport de l'avocat spécial Robert Mueller qui concluait "n'a pas établi que les membres de la campagne Trump avaient conspiré ou coordonné avec le gouvernement russe dans les activités d'ingérence électorale "et n’a pas formulé de recommandation sur le fait que Trump ait empêché la justice de faire l’objet de la enquête. Pelosi sait que, sauf dans le cas de développements cataclysmiques, le Sénat ne condamnera pas Trump sur les articles de destitution – ce qui fait de la Chambre une mise en accusation purement symbolique, sans aucun pouvoir réel.

    3. Cela transforme Trump en victime.

    Trump, comme cela a été démontré maintes et maintes fois, adore jouer à la victime. Il est la cible d'un complot "Deep State". Il est traité injustement par les médias. Il a fait l'objet d'une "chasse aux sorcières" de près de deux ans aux mains de Mueller. La mise en accusation de Trump à la Chambre – sans que le Sénat ait la chance de faire la même chose – donne à Trump le pouvoir de dire que les démocrates le haïssent au point de le prendre injustement pour cible – et de manquer à son devoir envers le pays. En fait, Trump déploie déjà cet argument: "Les démocrates obtiennent zéro travail effectué au Congrès", Trump a tweeté le mercredi matin. "Tout ce qu'ils se concentrent, c'est d'essayer de prouver que le rapport Mueller est faux, la chasse aux sorcières!"

    4. Cela divise encore plus le pays.

    Rappelez-vous que Pelosi était au Congrès lorsque les républicains à la Chambre ont destitué Bill Clinton. (Clinton a été acquitté devant un Sénat contrôlé par les démocrates. Cela vous semble familier?) "Je ne suis pas pour une mise en accusation", a déclaré Pelosi au Washington Post en mars. "La destitution est tellement source de discorde pour le pays que, à moins que quelque chose d'aussi contraignant et accablant et bipartisan, je ne pense pas que nous devrions suivre cette voie, car cela divise le pays. Et il n'en vaut tout simplement pas la peine."

    5. Les gens ne votent pas vraiment là-dessus.

    The Point: Ne vous leurrez pas: aucun républicain ne s'alignera derrière Justin Amash lors de la destitution

    Lors de la campagne à mi-parcours de 2018, Pelosi a insisté pour que les candidats démocrates passent leur temps à parler de soins de santé (et de la tentative républicaine d'abroger la loi sur les soins abordables), et non des derniers tweets de Trump. "Les soins de santé étaient sur le bulletin de vote et les soins de santé ont été gagnés", a déclaré Pelosi immédiatement après les élections, qui ont rétabli une majorité démocrate à la Chambre. "Nous avons gagné parce que depuis le début, nous nous sommes concentrés sur les soins de santé."

    C'est le schéma directeur que Pelosi souhaite que tous les démocrates suivent en 2020. Les sondages après sondages lui donnent raison. Les soins de santé et l'immigration figurent généralement en tête de la liste des opinions des électeurs sur les problèmes les plus importants auxquels le pays est confronté. La destitution est rarement mentionnée. (Encadré: Dans un sondage effectué en mars par CNN, un total de 0 Les personnes interrogées ont déclaré que la sonde Mueller était la question la plus importante liée à leur vote de 2020. ZÉRO.)

    En dépit de ses craintes, Pelosi est également une politicienne – et l'une des meilleures juges de l'humeur de ses collègues de l'histoire politique moderne. Si sa position actuelle sur l'impeaching de Trump devient intenable pour sa propre politique, elle cèdera probablement. Après tout, Pelosi est loin d'être un défenseur de Trump, et pour sa propre politique, être sur le Le fait de l’imposer hier serait un vainqueur total.

    Mais elle n'est pas concentrée sur elle-même pour le moment. Elle a pour objectif de garder le contrôle de la Chambre en 2020 et de reconquérir la Maison-Blanche. Empêcher Trump met ces deux ambitions en danger. C'est pourquoi elle tient la ligne opposée à la destitution.