Loi Pinel – Budget 2019 : des recettes fiscales en hausse – Simulation Pinel en ligne et gratuite

Dépenses 2019: un scénario fidèle aux prévisions

Pour la deuxième année consécutive, le rectifier la loi de finances (PLFR) est fidèle aux prévisions. Ce texte a été présenté le jeudi 7 novembre en Conseil des ministres par le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Lemaire, et le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gerald Darmanin. Elle fait suite à une première présentation qui a eu lieu fin septembre dans le cadre du projet de loi de finances (PLF) pour 2020.

Pour sa part, le Haut Conseil des finances publiques (HCFP), chargé "d’évaluer le réalisme des prévisions macroéconomiques du gouvernement et de vérifier la cohérence de la trajectoire de retour à un équilibre des finances publiques avec les engagements européens de la France "a adopté un avis relatif sur ce projet de loi. Le scénario présenté en septembre reste inchangé par rapport à celui proposé dans le cadre du RFLP, Mais autorités locales & # 39; dépenses en capital pourrait être revu à la hausse.

Avis n ° HCFP-2019-4 – "Le Conseil supérieur note que les recettes fiscales pourraient être légèrement plus élevées que prévu par le gouvernement. Au contraire, il note l'existence d'un risque de dépassement des dépenses des collectivités locales, principalement des investissements. ".

Un déficit de 3,1% et une croissance de 1,4%

Pour 2019, le PRL prévoit un déficit de 3,1% et une croissance de 1,4%. Les chiffres sont inchangés par rapport aux dernières prévisions. Pour le Haut Conseil, "les hypothèses d'inflation et de masse salariale sont probables. La prévision de croissance, légèrement supérieure à la plupart des prévisions disponibles, reste réalisable. Et pour préciser cependant que les dernières données publiées par l'Insee pour le troisième trimestre suggèrent une augmentation de l'activité pour la fin de l'année.

Grâce à des recettes fiscales finalement plus élevées que prévu, le solde budgétaire initialement estimé à – 107,7 milliards d’euros s’améliore de 10 milliards d’euros. Des dépenses de l'ordre de 3 milliards d'euros seront également imputées à l'exercice 2019, dont: 800 millions d'euros pour la prime d'activité, 600 millions d'euros liés à la réforme de la PLA (aide personnalisée au logement) et 300 millions d’euros pour prime à la conversion voiture.

Le Haut Conseil attire toutefois l'attention sur une éventuelle augmentation du nombre d'autorités locales & # 39; dépenses d'investissement. Néanmoins, il estime que les prévisions des recettes, des dépenses et du solde des administrations publiques pour 2019 sont "plausibles".

budget d'aide sociale
Bannière 728x90
Lire  Immobilier defiscalisation la rochelle par loi pinel honoraires de gestion : defiscalisation immobilier rennes