Défiscalisation – Evénement : La 3ème édition du Cameroon investment forum se prépare – Simulation Pinel sans engagement

Lors des réunions qui se tiendront à Douala les 27, 28 et 29 novembre 2019, nous discuterons des solutions à l'industrialisation du Cameroun.

Trouver des solutions pour industrialiser le Cameroun par la substitution aux importations. C’est l’objectif de la 3th édition du Cameroun Investment Forum (CIF), prévu dans la ville de Douala les 27-28 et 29 novembre 2019. Le CIF vise avant tout à trouver des solutions de parrainage sur la question de la balance des paiements du Cameroun. Ce forum cible particulièrement trois secteurs: l'aquaculture, la riziculture et la culture du maïs.

Selon les chiffres officiels, le pays consacre plus de 40% de son PIB à l'importation de produits de première nécessité, tels que le riz, le maïs et le poisson. Malgré son potentiel de production, les importations camerounaises ont augmenté de 11% en 2018, contre 4% d'augmentation pour les exportations. Le ministère du Commerce a indiqué qu'entre 2015 et 2017, le Cameroun avait alloué une enveloppe de 956,5 milliards de FCFA aux importations de riz (508,5 milliards de FCFA), de poisson (448 milliards de FCFA) et de crustacés.

Pour l’année 2019, les importations de riz, de poisson et de crustacés représentent 20% du budget du Cameroun (4 850 milliards de FCFA). Selon l'Institut national de la statistique (INS), le coût des importations de produits alimentaires, en particulier de produits de consommation, a été multiplié par trois en dix ans (2007-2017). Cela représente en moyenne respectivement plus d'un tiers du déficit commercial et 4% du PIB depuis 2013.

L’INS précise également que l’exonération fiscale de ces produits alimentaires essentiels a eu des conséquences directes sur le budget de l’État, soit un manque à gagner considérable d’environ 443 milliards FCFA entre 2008 et 2015. Entre 2013 et 2017, le commerce du Cameroun avec le reste du monde s'est stabilisé environ 14,8 millions de tonnes pour plus de 5 000 milliards de FCFA. Sur la même période, la balance commerciale du pays était déficitaire, avec un déficit moyen de 1 126,8 milliards de FCFA en 2015. Elle a enregistré une baisse de 98 milliards de FCFA, passant de 1 187 milliards de FCFA en 2014 à 1 089 milliards de FCFA. FCFA en 2017.

Jean Daniel Obama

Bannière 728x90
Lire  Loi pinel lorient | defiscalisation pinel calcul loyer