Avantages de la loi Pinel – Que faire au bout des douze ans ?, Immobilier : la défiscalisation Pinel vaut-elle encore le coup ? – Simulation Pinel en ligne et gratuite

Il est important de préciser, en premier lieu, qu'un investisseur qui s'engage sur six ans (la durée minimale) pour la location de sa propriété Pinel peut entièrement décider de prolonger son engagement sur neuf ou douze ans, et ainsi bénéficier d'avantages supplémentaires exonération fiscale. Lorsque l'investisseur arrive à la fin de ces douze ans, il a deux options évidentes: garder le bien ou le revendre.

S'il décide de le conserver, il doit également faire un choix. Ou continuez à le louer de manière traditionnelle pour assurer un revenu immobilier stable et régulier, dont il est possible de déduire les frais d'entretien et les intérêts d'emprunt. Cependant, la réduction d'impôt liée à la loi Pinel n'étant plus effective, l'impôt sur l'investisseur est lui-même majoré, en tenant compte des revenus immobiliers générés par ce bien. De plus, le propriétaire devra payer à la CSG et à la CRDS 17,2% sur ces mêmes revenus immobiliers.

Soit en faire une location meublée. Grâce à un mécanisme d'amortissement du bien imputé sur les loyers encaissés, le statut Leaseback (Bail en meublé non professionnel) en micro-BIC (50% d'abattement sur le revenu) ou en régime réel réduit le revenu imposable. Notez que si l'amortissement est supérieur au revenu, ce montant peut être reporté sans limitation dans le temps. La location de meublés peut donc réduire ses impôts liés aux revenus locatifs.

Troisième option pour le propriétaire: le louer selon l'appareil Cosse, assez inconnu. Les propriétaires bénéficient d'une déduction fiscale sur leurs revenus locatifs, de 15% à 80% des revenus bruts selon la zone géographique et le montant du loyer. En contrepartie, ils s'engagent à louer leur logement à des ménages modestes, tout en respectant un niveau de loyer abordable.

La revente, elle permet de collecter un capital fiscal net, et donc plus ou moins de liquidité pour éventuellement faire un nouvel investissement. Mais attention, la vente de ce bien est soumise à la taxe sur les plus-values ​​immobilières.

L'exonération totale n'est possible qu'après une période de vingt-deux ans pour l'impôt sur le revenu et trente ans pour les cotisations de sécurité sociale.


Bannière 728x90
Lire  Loi pinel et impots