Avantage fiscal – Les patrons du BTP décidés à poursuivre les blocages malgré les annonces du gouvernement – Simulation Pinel sans engagement

"Nous ne lâcherons pas": tel est le mot d'ordre de la trentaine de chefs de chantier réunis lundi soir devant le dépôt pétrolier de Brest. Après plusieurs heures de réunions au ministère de l'Économie, leurs représentants ont fait des progrès, mais aucune réponse à leur demande principale. "Le gouvernement maintient l'exonération fiscale du diesel non routier dans un délai de dix-huit mois, alors qu'il est demandé que cette exonération s'étale sur une période minimale de cinq ans"explique Bruno Corre, l'un des représentants présents à la réunion.

"Concurrence déloyale" selon les patrons du bâtiment

On a eu _"un contrôle renforcé confié à la gendarmerie, un carburant spécifique avec une coloration pour la construction, et une liste des machines qui ne pourront utiliser que ce carburant_"a déclaré Françoise Despret, présidente de la Chambre nationale des artisans des travaux publics et de l'aménagement du paysage (CNATP), à l'issue de la réunion de Bercy. Cependant, les patrons de l'industrie de la construction ne sont pas rassurés. "Un carburant spécifique limitera un peu les vols dans les réservoirs", reconnaît Frédéric Trebern, patron de Ploneis, "mais il n'y aura pas de gendarme derrière chaque machine sur un chantier".

Pour les professionnels de la construction, le risque est de voir les agriculteurs et les entrepreneurs agricoles (ETA) envahir leurs marchés, alors qu’ils bénéficieraient toujours de l’exonération fiscale du GNR. "Un tiers de plus sur notre carburant, cela signifie une perte importante, voire totale, de nos bénéfices", déplore Mickael Le Goasduff. "Si la mesure passe, nous devrons la répercuter sur nos tarifs", avertir les pros de la construction.

Les patrons des entreprises de construction s'opposent toujours à la fin de l'exonération fiscale du diesel non routier - Radio France
Les patrons des entreprises de construction s'opposent toujours à la fin de l'exonération fiscale du diesel non routier © Radio France
Morgane Heuclin-Reffait

L'impact sur les individus se ferait également sentir au niveau des sites de marchés publics selon Freddy Trebaol, employé dans un TPE à Plougastel. "Le consommateur nous gifle aujourd'hui parce qu'il n'y a pas beaucoup de diesel dans les réservoirs, Il note. Mais si demain le péage coûte plus cher, parce que les machines utilisées pour faire tourner les routes se tournent vers la GNR, ça va être bizarre! "

Les représentants de l'industrie de la construction doivent se réunir ce mardi pour décider des conséquences donner au mouvement, comme à Rennes. À Brest, ceux qui bloquent le dépôt pétrolier organisent déjà des roulements à tenir toute la semaine. Les trois préfabriqués installés samedi sont remplis de nourriture. "Il peut être nécessaire d'aller plus loin que le blocage des dépôts"conclut Freddy Trebaol.

Bannière 728x90
Lire  Location loi pinel haut rhin et loi pinel engagement de location : loi duflot zone b1