Avantages de la loi Pinel – Convention AERAS : comment emprunter avec un risque aggravé de santé ? – Simulation Pinel en ligne et gratuite

Dans la plupart des cas, lorsque l’on veut emprunter, il est nécessaire de souscrire une assurance emprunteur afin de garantir le prêt hypothécaire ou professionnel. La convention AERAS – Assurer et emprunter avec une convention relative à l'amélioration des risques pour la santé est particulièrement applicable aux personnes dont l'état de santé ne leur permet pas de souscrire une assurance aux conditions standard du contrat (c'est-à-dire sans augmentation de tarif ni exclusion de garanties).

Les objectifs de la convention AERAS

L’accord AERAS, initialement signé le 6 juillet 2006 (pdf – 94 ko) et révisé en 2011 et à nouveau en 2015, vise à promouvoir l’accès à l’assurance des personnes présentant un risque aggravé pour la santé.

Il est disponible sur le site Internet AERAS Infos, qui diffuse des informations institutionnelles sur le sujet.

Pour des questions pratiques sur l’application de la convention, des contacts sont disponibles sur le portail aeras-info.

Demandes d'assurance

L’accord prévoit trois niveaux d’examen des demandes d’assurance:

1 – l'analyse du questionnaire de santé ne révèle pas de problème particulier et une proposition d'assurance est faite.
2 – refusé au 1er niveau en raison d'un risque pour la santé, le dossier est automatiquement soumis à un examen plus personnalisé.
3 – refusé au niveau 2, le fichier est automatiquement transmis à un "pool de risques fortement aggravés", à savoir un groupe de réassureurs

Le site Web officiel d’AERAS détaille chaque étape du processus typique d’accès au prêt.

En cas de refus définitif de la demande d'assurance, l'établissement de crédit offre la possibilité de constituer une garantie alternative à l'assurance, telle que par exemple une obligation ou une hypothèque sur un autre bien.

Le droit d'être oublié

Un droit à l'oubli a été ajouté dans une nouvelle convention AERAS révisée du 2 septembre 2015 (pdf – 625 kb); il permet aux anciens patients atteints de cancer de ne pas déclarer leur maladie à l'assureur lorsqu'ils demandent un crédit, sous certaines conditions spécifiées sur le site Web d'AERAS.

La loi n ° 2016-41 du 26 janvier 2016 visant à moderniser notre système de santé a instauré un "droit à l'oubli" permettant aux personnes gravement malades de ne plus être pénalisées lors de la souscription d'un contrat d'assurance et facilitant ainsi l'obtention d'un crédit. .

Deux décrets d'application ont clarifié ces avancées en formalisant l'information des personnes concernées et en mettant en place un système de contrôle.

Bannière 728x90
Lire  Loi pinel 2018 youtube | location loi pinel bayonne par loi pinel tours