Loi Pinel – Crdit immobilier, pargne, auto Ces 6 bonnes surprises qui vous attendent – Devis Pinel Gratuit sans Engagement

Le projet de budget 2020, adopté mardi par les délégués, cache plusieurs mesures favorables au portefeuille des ménages. Entre le coup de pouce accordé au LEP, le maintien du PTZ, la baisse du coût du divorce ou l’extension du régime Denormandie pour l’investissement locatif, presque tout le monde est servi.

Sans surprise. Ce projet de loi de finances pour 2020, la réponse du gouvernement au mouvement des gilets jaunes, a été largement adopté mardi en fin de journée par l'Assemblée nationale. Parmi les mesures phares, la réduction de cinq milliards d’euros de l’impôt sur le revenu pour 17 millions de ménages des deux premières tranches, et la poursuite de la suppression de la taxe sur le logement pour 80% des ménages soumis à l’impôt à partir de 2020 et de 100% en 2023. Les lignes sont également plusieurs dispositions qui bénéficieront au pouvoir d'achat des contribuables. En voici six.

Boost pour le LEP

C’est un livret inconnu qui rapporte bien plus que le Livret A: 1,25% net dans le premier cas, contre 0,75% pour le second. Toutefois, le nombre de détenteurs du livret "Saving People" (LEP), qui s'adresse aux ménages modestes, est en diminution constante. Selon la Banque de France, à l'heure actuelle, seulement un titulaire de loi sur cinq a le droit d'en ouvrir un. En effet, les banques font peu de promotion de ce complexe de cruches de produits. Ils doivent vérifier chaque année si leurs clients LEP sont toujours éligibles et, sinon, le fermer.

Le processus de contrôle fiscal pour le LEP est actuellement un lourd fardeau pour le contribuable. En effet, à l’ouverture du compte, puis chaque année, le client doit produire, sous peine de fermeture du LEP, son avis taxant son établissement financier, qui doit ensuite vérifier que le client est toujours éligible à ce produit en fonction de ses revenus et de ses revenus. situation familiale, abonde le rapporteur général de la loi de finances, Jol Giraud. Dans ce contexte, il a adopté un amendement visant à alléger les formalités administratives et pourrait par ailleurs mettre un terme à l’ouverture du nouveau LEP, un produit d’épargne permettant de maintenir le pouvoir d’achat des personnes en possession du pouvoir. Le texte propose donc de permettre aux autorités fiscales de transmettre directement aux banques, à leur demande, des informations sur les obligations fiscales de leurs clients envers le LEP. Un mécanisme de simplification pour l'individu et son établissement bancaire qui vise également à limiter la perte de revenus pour l'état des LEP ouverts ou maintenus en violation de la législation.

PTZ maintenu

Un vent de fronde parmi les députés. Contre l'avis du gouvernement qui souhaitait supprimer le taux zéro (PTZ) dans les zones B2 et C, dit tendu, l'offre de logements étant jugée suffisante par rapport à la demande, l'Assemblée nationale a voté le maintien dans l'état pour 2020 de l'une des principales aides l'achat de logements. Il permet aux ménages modestes de ne pas payer d’intérêts sur une partie de leur prêt immobilier. La mesure, qui implique une indemnisation des banques, a été fermement défendue par le secteur immobilier dont elle promeut l’activité.

Mais ce dernier devra continuer la prochaine bataille. L'Inspection générale des finances et le Conseil général pour l'environnement et le développement durable, deux organismes gouvernementaux, estiment dans un rapport publié début novembre que le PTZ n'est pas assez efficace en tant que tel et qu'il convient donc de le supprimer.

Plus de ménages épargnent leur aide pour la rénovation

Cela a pris peu de temps. Pour l'année prochaine, 800 millions d'euros de crédits budgétaires sont prévus pour le nouveau dispositif destiné à remplacer le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et l'aide au travail simple de l'Agence pour l'habitat (Anah). CITE, éligible à toutes les catégories de ménages, avait culminé en 2017 et 2018, chaque année payant quelque 1,7 milliard d'euros (principalement en raison d'un soutien renforcé pour l'installation de doubles vitrages).

A l'origine, le gouvernement avait l'intention d'exclure de ces aides, pour 2020, les 20% de ménages les plus afic, les plus gros consommateurs de CITE. Mais les amendements de dernière minute ont été intégrés. De ce fait, les 20% des ménages les plus riches bénéficieront notamment de l’aide aux travaux d’isolation des murs opaques. Il est basé sur le texte d'un travail lourd, coûteux et souvent complexe qui crée des difficultés particulières au cours de leur phase de réalisation alors qu'ils ont un impact significatif sur l'environnement. Ils ont donc besoin d’une aide spéciale, même pour les ménages à revenu élevé. Malgré tout, le montant de l'aide sera inférieur par rapport aux taux forfaitaires pour les ménages à revenus intermédiaires, dans la logique d'ajustement des packages en fonction des capacités financières du ménage, modificatif précis.

La Denormandie élargie

Depuis le début de l’année, le système Denormandie réduit l’impôt Pinel aux vieilles maisons, mais seulement dans 244 villes de la région. Un amendement adopté par l'Assemblée vise à renforcer ce mécanisme en supprimant les obstacles identifiés depuis sa création. Si jusqu'à présent la réduction dimt est ciblée sur le centre des communes éligibles au dispositif, il apparaît que cette notion est extrêmement délicate à mettre en place et implique une complexité et une incertitude pour les investisseurs ainsi qu'une restriction de la porte du dispositif, déjà ciblé sur des puits communs spécifiques. La notion de centre est donc supprimée. Par ailleurs, compte tenu du temps nécessaire au développement de projets immobiliers comportant une part importante des travaux, l'accord envisage d'étendre Denormandie à compter du 31 décembre 2022 afin de permettre la revitalisation des villes moyennes et la mise en place d'une offre de logements attrayante. .

Le divorce coûtera moins cher

Un conseil pour les couples ou partenaires de Pacs qui veulent divorcer ou se séparer. Attendez jusqu'en 2020. Jol Giraud a adopté un amendement visant à ramener de 1,1%, contre 2,5% aujourd'hui, le taux du droit de partage, c'est-à-dire le droit d'enregistrement qui s'applique aux actions de biens meubles et immeubles, notamment dans: cas de séparation des poux et des partenaires d'un pacte de solidarité civile. Le droit de partager augmente considérablement le coût des divorces. Dans certaines situations, il retarde les opérations de liquidation, affirme le rapporteur général du projet de loi de finances qui valorise 115 millions d'euros au coût de cette mesure pour les fonds publics.

Arrêtez de payer une amende de stationnement avant de la contester

Voici un autre coup de pouce pour le portefeuille de certains automobilistes malchanceux. Face au nombre excessif de litiges opposant la commission du contentieux du stationnement payant, le député du LREM, Daniel Labaronne, a proposé que l'exigence d'un paiement préalable avant la saisine de la commission ne s'applique plus aux victimes du vol, de la destruction du véhicule ou le véhicule. usurpation de la plaque d'immatriculation. L'amendement adopté vise à mieux prendre en compte certaines situations de la vie quotidienne et, partant, à éviter des charges sans fondement pour nos concitoyens.

Nouvelles mesures?

Après le vote des députés, la facture de finances a été transmise à Snat. La chambre haute du Parlement doit commencer son examen du jeudi au 10 décembre, en vue de son adoption définitive avant la fin de l'année, pour que le texte soit mis en œuvre d'ici 2020. Les nouveaux amendements favorables aux ménages pourraient donc encore voir le jour.

Bannière 728x90
Lire  Loi pinel chartres - loi pinel logement conventionné