Loi Pinel – Les gilets jaunes n’abandonnent pas – Simulation Pinel en ligne et gratuite

Gilets jaunes, 365 jours de colère. Et à la fin de l'année I, une rage et un désespoir presque inentamés, même si le mouvement a du mal à se mobiliser. Nous nous souvenons du tour presque insurrectionnel des manifestations à Paris les 1er et 8 décembre; l'Arc de Triomphe vandalisé et pillé.

Violence générale qui n'a pas épargné la police; l'un d'eux a failli être lynché, tandis que les gilets jaunes dénoncent à plusieurs reprises les violences policières. Avec 17 milliards d'euros mis sur la table, Emmanuel Macron a annoncé plusieurs séries de mesures pour répondre à la crise sociale: réindexation des petites retraites et annulation de l'augmentation de la CSG pour certains retraités, exonération fiscale des heures supplémentaires, activité des bonus, baisse des cotisations impôt sur le revenu. Les grandes concessions qui ont par ailleurs dynamisé l’économie française mais n’ont évidemment pas rassuré les gilets jaunes.

La majorité des Français sont également sceptiques. Seul un Français sur quatre estime que la mobilisation des gilets jaunes a "contribué à faire avancer les choses en matière de pouvoir d'achat". De plus, si la moitié des répondants approuve la mobilisation des gilets jaunes, plus de 6 sur 10 ne veulent plus des manifestations qui reprennent et amplifient. Cette éruption d’artisans, petits commerçants, infirmiers, retraités précaires et petits a créé sur les carrefours giratoires un lien social entre des personnes jusque-là isolées dans une vie quotidienne difficile, où la principale question reste de clore la fin du mois à partir du 15.

La hausse des prix du carburant n’est que la goutte qui a fait déborder le vase, rendant visible l’oubli de la mondialisation. Ils vivent principalement dans des banlieues éloignées ou dans des zones rurales où l'on ne peut pas vivre sans voiture et où le manque de services publics locaux se fait sentir de manière dramatique. Mais la structuration du mouvement laissait à désirer, comme si la méfiance à l'égard des institutions politiques fût paralysante, comme en témoigne le quasi-lynchage des médias d'Ingrid Levasseur accusés de "collusion avec le pouvoir" et expulsés d'une manifestation insultée. Toutes les tentatives de structuration ont échoué, sans parler des tentatives d'influence du mouvement par Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen.

Alors que de Santiago du Chili à Alger, de Beyrouth à Bagdad, des mouvements de citoyens se manifestent contre des modes de production contestés, de l’ultra-libéralisme hérité de Pinochet à l’économie de la rente pétrolière algérienne, le gouvernement craint fort que ces manifestations ne pas de confluence vers le 5 décembre. D'où probablement l'annonce pour les hôpitaux d'un "plan d'urgence conséquent".

Bannière 728x90
Lire  Loi pinel besancon, défiscalisation immobilière pour les nuls et denormandie pinel ancien