Alors que sa mort partielle était annoncée, le prêt à taux zéro (PTZ), ce dispositif d'aide à l'acquisition de biens immobiliers, pourrait enfin être bien conservé dans sa forme actuelle. Les députés de l'opposition et de la majorité du LREM ont prolongé d'un an, par le biais d'un amendement à la loi de finances pour 2020, cet appareil destiné aux nouvelles propriétés situées en zones rurales et périurbaines (B2 et C). Pour rappel, le gouvernement avait prévu de limiter son champ géographique actuel dans le budget 2020 afin de se recentrer sur les zones urbaines les plus congestionnées (région parisienne et la Côte d'Azur). Un rapport de l'Inspection générale des finances et du Conseil général sur l'environnement et le développement durable recommandait également de laisser le dispositif ouvert dans les zones assouplies avant le 31 décembre 2019, le PTZ étant considéré comme un élément "peu décisif" dans la région. Acte d’achat.

>> Lire aussi – Prêt à taux zéro et adhésion APL: les députés insistent (encore) pour un maintien

Ce revirement a évidemment été bien accueilli par Sylvia Pinel, auteur de l'amendement adopté. "Je me félicite du vote en cette Assemblée visant à prolonger le prêt à taux zéro dans les zones B2 et C, qui favorise l'accession à la propriété de nombreux ménages pauvres dans 93% du pays", a déclaré le député européen sur Twitter. socialiste. Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB), a déclaré ce qui suit: "Les députés ont voté aujourd'hui en première lecture un amendement au projet de loi de finances pour 2020, qui étend le PTZ dans les zones B2 et C jusqu'à la fin de 2021! première et belle victoire qui restaurera l'équité territoriale des jeunes ménages. "

Cet amendement, adopté en première lecture à l'Assemblée nationale, pourrait toutefois disparaître rapidement puisqu'il devra passer en deuxième lecture. Le gouvernement a toujours la possibilité de corriger la situation.

>> Lire aussi – Adhésion APL, PTZ … Sylvia Pinel, ancienne ministre du Logement, s'attaque à la politique gouvernementale